A Propos

Après des études en art visuel à l’Ecal et un master à la Head, Jessica Russ a décidé de se consacrer à la peinture, et vit et travaille entre Lausanne et Nyon.
A Genève, elle a participé à l’exposition «Bruits de fonds» organisée à la Villa Bernasconi par le peintre Luc Andrié ainsi qu’à HIT, un projet pensé avec Anne Minazio et Pierre Szczepski.
A Lausanne, elle a exposé à l’ELAC, à la Placette et dans plusieurs lieux pensés par des artistes, pour des artistes.

Dans sa recherche picturale les couleurs définissent de manière nette et précise des formes. Se côtoyant de près, vibrant au contact de l’oeil, elles suggèrent un paysage mental. Le gris moyen qui les précède toutes n’est jamais directement visible. Cantonné à un usage de fond, il tient pourtant le rôle premier : il s’agit, pour toute couleur le recouvrant, de prendre une certaine indépendance, malgré une influence certaine. C’est une erreur de penser que le gris est neutre, puisque à lui seul, il donne un ton uniforme et mat est donné. Il est question ici d’un travail de coloriste où des teintes ,sourdes, se révèlent les unes aux autres pour plus de complexité. Les formes dessinées à main levée créent un jeu de plein et de vide. Celles du premier plan se cachent derrière leurs camarades et inversement, l’oeil ne saurait les placer de manière définitive. Parfois, des ronds servent de repères dans ce va-et-vient oculaire. Les formes, évoquent aussi bien les courbes du corps que les aléas de la géométrie. Il arrive ainsi qu’une colline soit aussi sensuellement évoquée qu’une paire de fesses, que le soleil se dédouble pour mieux épouser la symétrie d’un corps, ou que de simples points deviennent nævus. Le corps est ramené, dans le paysage, par suggestion, et pas d’avantage.

Un cadre métallique entoure la peinture, et offre une assise au regard sans l’interrompre, de par la présence du hors champ. Il prend dans son travail le rôle d’une limite implicite que porte par essence la notion de paysage bien que l’horizon, présent en chaque changement de couleur, est par définition hors d’atteinte.

Un champ de possibles est offert au regardeur, rappelant que la peinture n’est en somme rien d’autre que de la pensée poétique.

 

CURRICULUM VITAEJessica Russ, née le 8 août 1988
Vit et travaille à Lausanne
FORMATIONS2013-15HEAD, Master of Arts HES — SO en Arts visuels,
orientation en Trans – Médiation Enseignement
2008-12ECAL, Bachelor of Arts HES — SO en Arts visuels
EXPOSITIONS2016La Placette, Installé dans le provisoire, exposition solo, Lausanne
HIT, Hit Journal 2015 — Jessica Russ, Pierre Szczepski
exposition collective, Genève
2015La SAS, Naevus exposition solo, Lausanne
Selecta, Locus Solus, exposition collective, Nyon
2014Selecta, Vrombissements dans la chambre à coucher,
exposition collective, Nyon
HIT, Micro — Résidence n°1 avec Anne Minazio, Genève
Atelier TOP, Les cabines, exposition collective, Nyon
2013Les Docks, Monade Nomade, exposition collective, Lausanne
Villa Bernasconi, Bruits de fonds, avec Luc Andrié, Genève
20121M3, Workshop avec Tobias Madison, Lausanne
2011ELAC, workshop avec Enzo Cucci, Renens
PRIX2009Prix de la BCV
PUBLICATIONS2014Hit journal 2014, p. 36 — 37, High Intensity Treaning
2013Novembre magazine n°6, p. 188 — 193